Compte rendu d’écriture N°2 : L’incertitude

Cette fois, je vais essayer de moins me plaindre. Voyant la catastrophe qu’était l’avancée de mon premier jet, j’ai décidé de prendre les choses en main et de déterminer pourquoi je n’arrivais pas à écrire. Armée de mon fidèle carnet à lignes et de mon stylo feutre noir, j’ai noté tout ce qui m’empêchait de mettre les mots sur la feuille. Incertitudes, doutes, problèmes techniques, j’ai tout passé au peigne fin. Continuer la lecture de « Compte rendu d’écriture N°2 : L’incertitude »

Les raisons d’avoir toujours un carnet sur vous

Source

C’est bien connu, noter vos idées permet de vous en souvenir. Et avec la mode du Bullet Journal, ou BuJo pour les intimes, un carnet sert également à planifier, organiser, réfléchir et se détendre. Je ne vous parlerais pas ici du Bullet Journal parce que je n’en utilise pas personnellement et que je ne suis pas familière du concept. Mais comme ça fait désormais des années que j’ai toujours de quoi dessiner sur moi, je peux vous parler de mes idées en matière de tenue de cahier et de mes trucs pour être efficace avec en tant qu’écrivain. Continuer la lecture de « Les raisons d’avoir toujours un carnet sur vous »

Vos personnages sont-ils des Mary Sue ?

Source

Je pense qu’on a tous, une fois au moins, vu un personnage qui était beau, sympathique, que tout le monde aime dans son entourage et qui en plus est extrêmement doué. Et ce personnage nous a énervé/es. Beaucoup. La plupart du temps, ce genre de personnage est plutôt présent dans les romans pour jeunes adultes/adolescents ou dans les fanfictions. Je m’adresse donc à vous, auteurs pleins de fougue voulant écrire sur votre série/film/livre/quoi que ça soit préféré. Parce que si vous voulez être lu et apprécié, le premier piège à éviter est la Mary Sue ! Continuer la lecture de « Vos personnages sont-ils des Mary Sue ? »

Compte rendu d’écriture N°1 : Le Doute

Eh oui, il est temps que je commence à vous mettre au courant de ce qui se passe au niveau de mon premier jet ! Eh bien sachez que c’est la Galère totale, et j’insiste beaucoup sur la majuscule. Laissez-moi vaguement vous expliquer mon problème.

Il y a déjà plusieurs semaines, j’ai courageusement remonté mes manches pour attaquer mon premier jet. Au début, je vous assure que ça se passait pas trop mal. Mais très vite, je n’ai plus su quoi écrire alors même que j’en étais encore au tout début du récit, et avec pas mal de matière à exploiter. Actuellement, mon document texte comprends un total de 4865 mots pour 7 pages. Alors qu’est-ce qui m’empêche de continuer à écrire malgré ça ? Continuer la lecture de « Compte rendu d’écriture N°1 : Le Doute »