De l’importance du coin écriture : 5 raisons de créer son espace personnel

Source

J’ai tendance à penser que l’écriture est un acte de tous les instants, qu’il est possible d’écrire dans pleins d’endroits et de circonstances différentes, et que même quand je n’écris pas, je construis mon histoire. Cependant, quand vient le moment d’écrire mon premier jet (ce que j’ai enfin commencé à faire), je sais qu’il y a des circonstances précises qui m’aideront dans le processus. Et si vous êtes écrivains, ou même étudiants, je vous assure que les astuces que je vais vous donner vous aideront à atteindre le niveau de concentration nécessaire pour écrire bien et efficacement.

Commençons par le commencement. Qu’est-ce qu’un coin écriture ? C’est tout simplement un endroit physique dédié uniquement au travail à l’écrit et déterminé par la personne qui en a besoin. Cet endroit ne peut pas être un café, un bar, ou un coin dans l’herbe bien que faire ça puisse aider dans le processus d’inspiration. Un coin écriture doit se trouver chez vous, facile d’accès, et correspondre à certains critères que nous verrons dans le second article sur ce sujet (la semaine prochaine donc).

Mais quelles sont les raisons qui peuvent pousser quelqu’un à créer ce genre d’espace ?

1. Entraîner son cerveau à travailler sur commande

Je ne sais pas si vous le saviez, mais un cerveau ça peut être conditionné à faire plein de choses, et ça peut être entraîné aussi. Par exemple, si vous trouvez que vous avez des difficultés à vous concentrer longtemps, vous créer des séances de concentration de plus en plus longues pourra vous aider à augmenter cette durée. Essayez, ça marche. Eh bien un cerveau peut aussi être entraîné à se mettre en condition de travail sur commande.

Pour arriver à ce résultat, il vous faut créer la commande en question. Une fois cela fait, mettez vous au travail dès que vous êtes dans l’ambiance, l’endroit que vous avez choisi étant le déclencheur. Au début ce sera un peu difficile mais très vite, dès que vous serez dans cet environnement déclencheur, votre cerveau se mettra tout seul à se concentrer et à limiter les distractions.

L’idée est de reproduire le concept de la routine matinale pour aller au travail ou à l’école. Quand vous préparez vos affaires, sortez de chez vous, prenez le bus ou votre voiture, votre cerveau enregistre qu’il se rend dans un lieu où il devra travailler. Cette routine permet de bien faire la différence en « maison » et « travail ». Or, comme l’écriture se passe souvent à la maison, il faut quelque chose qui fera office de routine pour votre cerveau, qu’il comprenne bien qu’il n’est pas censé regarder des vidéos de chaton sur internet.

Bien sûr, si vous écrivez dans une bibliothèque, ce conseil ne s’applique pas puisque vous disposez déjà d’une routine pour y aller.

2. Être dans un endroit calme pour ne pas être dérangé

Si vous choisissez bien l’endroit où vous souhaitez vous installer et si vous en avez la possibilité, votre coin écriture peut être synonyme de calme et de tranquillité. Je dirais même que votre coin écriture doit être synonyme de calme et de tranquillité. Vous imaginez travailler sur une rédaction ou un rapport avec la famille qui parle, le chien qui aboie, l’aspirateur ? Ben pour écrire un roman, c’est pareil. Il faut être sérieux.

Avec un coin écriture bien isolé du bruit, vous serez pleinement concentré et serein pour écrire. Et c’est important pour éviter les distractions. Pareil, si l’endroit où vous écrivez est clairement défini, on ne viendra normalement pas vous y déranger. Cela permet de se créer sa bulle, ce qui n’est pas vraiment possible autrement à mon avis. Enfin, pas en aussi efficace tout du moins…

3. Se mettre dans l’ambiance

Décorer un espace de travail, c’est quelque chose que je recommande. Il est plus facile de travailler entouré par une plante, de beaux rangements et des guirlandes pour la lumière que quand l’entourage est constitué de murs moches et de tiroirs mal rangés. Choisissez donc une ambiance studieuse, reposante et relaxante. Rien ne vous empêche de vous mettre face à une fenêtre pour voir dehors, et pouvoir ainsi reposer vos yeux.

Mettez quelque chose qui sent bon, comme une bougie (en plus le côté cosy est juste génial), près de vous. Cette odeur vous aidera à vous dire qu’il est temps de travailler, en complément avec le point numéro 1. Tout ce qui touche à la luminosité est très important pour pouvoir travailler quand il fait sombre sans trop se décaler niveau horaire. Quand à la plante, elle est importante pour donner de la « vie » à votre environnement. Cela vous donne quelque chose dont prendre soin et suivant le choix que vous faites, elle peut aider à assainir votre air.

Faites en sorte d’être dans un endroit qui vous donne envie de travailler quand vous y entrez. Cela passe par une bonne organisation de ce qu’il y a sur votre bureau, une jolie décoration et une bonne ergonomie. Attention à ne pas mettre de distractions partout cependant. Est-ce que cette figurine a vraiment sa place sur un bureau ?

4. Pouvoir choisir son environnement de travail

C’est assez important pour moi. Quand j’étais à l’école (brrr), certains locaux m’empêchaient de me concentrer car ils étaient vieux/ils sentaient bizarre/il y faisait trop chaud, etc. En choisissant de bosser chez moi, je peux arranger mon espace d’écriture comme je le veux. Son organisation ne dépend que de moi, et je sais que ça ne conviendrait pas à beaucoup de personnes. Mais on s’en fiche. L’important c’est que votre espace à vous soit celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise.

En choisissant votre environnement, vous vous donnez la possibilité d’un endroit où être à l’aise et où se concentrer est plus facile. Cela demande un peu de temps au début pour mettre en place votre coin, car il faut penser à pas mal de choses. Mais une fois votre installation terminée, vous en serez content car cela correspondra exactement à ce que vous voulez pour être bien. Vous n’aimez pas les trousses pour vos crayons ? Facile, mettez des pots ! Le noir est trop banal pour écrire ? Faites vous plaisir, achetez des feutres.

Ne serais-ce que parce que vous avez choisi ce coin en particulier pour le dédier à l’écriture, il sera très efficace dans son rôle !

5. Rendre le travail agréable

Celle là en surprend toujours plus d’un. Oui, le travail peut être agréable. En France on a tendance à considérer que pour qu’un job soit un vrai job, il doit être ennuyeux au possible et difficile. D’où cette fameuse phrase lancée aux dessinateurs : « Moi aussi j’aimerais pouvoir être payé à faire des gribouillis toute la journée ! ». Mais peu importe le travail, si vous le faites dans un environnement calme, joli, bien éclairé et en possession de votre boisson préférée, ce sera moins pénible.

Vous devez prendre ça en compte quand vous faites votre coin écriture. Si vous créez un endroit joli et agréable mais sans rangement, sans organisation, sans place spéfifique où mettre vos notes, et dans lequel vous ne vous retrouvez pas, ça ne sera pas efficace. Vous devez bien vous rappeler que vous devez bosser ici. Pas glander. Cette boîte de trombone a beau être pratique pour organiser vos notes, si vous faites des bracelets avec, reconsidérez son utilité dans votre productivité.

Rendre le travail agréable vous permettra de ne pas rechigner quand vous devez le faire, ou au minimum de moins rechigner. Ne vous trompez pas, vous serez toujours ennuyé de devoir faire un rapport sur un truc dont vous vous fichez. Mais faites le au moins dans un endroit agréable. Ça sonne mieux, non ?

 

Voilà, c’étaient mes raisons de vous créer un coin écriture ou un espace de travail personnel rien que pour vous. La semaine prochaine je vous donnerai mes astuces sur la création de cet espace, qu’on voie ensemble ce qu’il faut prendre en compte.

Encore une fois, commentez, réagissez, partagez, et si vous voulez recevoir mes articles 24h en avance + un e-book gratuit, abonnez vous à la newsletter, en haut à droite. C’est gratuit, promis.

Partagez !

2 réponses sur “De l’importance du coin écriture : 5 raisons de créer son espace personnel”

  1. Merci beaucoup de rappeler ces conseils. C’est vrai que les conditions d’écriture sont primordiales. Cela va me motiver à… m’y remettre sérieusement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.